Truite au leurre la dernière ligne droite.

Le mois de septembre est un très bon mois pour la truite à condition que les niveaux d’eau soient encore bons. Cette année, l’été n’a pas été très chaud est encore moins sec sous nos latitudes. Profitons de ce phénomène pour retrouver le doux ronron de l’eau qui court sur les cailloux. C’est dans cette optique de j’ai ressorti mon lancer léger il y a quelques jours une paire d’heures en soirée. Après quelques refus et touches courtes, je trouve un Tricoroll 55S qui, annimé avec de petits twtchs rapides en descendant le courant, les déclenche vraiment bien.

un poisson avec une robe magnifique pour comencer la sortie.

Je remonte tranquillement les pieds dans l’eau en prenant soin d’allonger les lancers car les poissons suivent assez longtemps avant de se décider. J’adore les voir surgir de nul part, accélérer, tourner, virer, revenir et parfois prendre. Cette pêche visuelle aide à comprendre des tas de choses sur les différents comportements par rapport aux différents leurres et animations. Je capture ensuite plusieurs poissons moyens avant de reprendre une autre jolie truite avec une robe bien différente. En revanche, malgré mes différents changements c’est le même Tricoroll qui remporte la palme.

Panier à trois points!

Sur ma dernière heure de pêche, les poissons vont changer d’activité. Je vais avoir beaucoup de refus. Je vais en prendre une jolie que je venais de déplacer en lui présentant une May Fly sur le fond. Je l’ai vu se déplacer doucement, s’incliner et ramasser mon leurre tout en délicatesse.

Petite pêche au leurre souple à vue.

Je termine mes deux heures de pêche avec sept ou huit poissons et j’en ai déplacer le double. Je ne connaissais pas tellement ce secteur mais je pense que je vais y retourner en prenant quelques petits bonbons suplémentaires dans mes boîtes. Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

One thought on “Truite au leurre la dernière ligne droite.

Laisser un commentaire