truite de mer au toc.

Il pleut enfin sur la Normandie!

Les rivières qui étaient à leurs niveaux d’étiage retrouvent un peu de débit. Mon pote Tony de passage dans le coin tombe à pic pour tenter un belle truite de mer au toc pendant cette petite crue. Pour être précis nous allons pratiquer sur la décrue. La période pendant laquelle l’eau redescend et s’éclaircie peu à peu.

C’est de loin ma période préférée pour pêcher. Que ce soit pour les sandres, les truites mais également pour les migrateurs.

Au vu des niveaux, nous optons pour une pêche au toc. En effet, il y a encore pas mal de feuilles et de débris d’herbiers en suspension et l’eau est encore haute et teintée. De plus, je ne suis sortis qu’une seule fois au toc cette année pour rechercher ces grands poissons tellement les crues ont été rares…C’est donc avec plaisir que nous équipons nos cannes d’un corps de ligne en 18 centièmes et de bas de ligne en 16.

La plombée du jour sera assez étalée car j’aime prospecter les secteurs aux écoulements réguliers. C’est donc en moyenne 3 ou 4 plombs de 4 et 2 plombs de 1 qui vont constitués nos plombées. Pour les hameçons, je suis encore à la recherche d’un modèle qui me convienne.

Pour le moment je pêche avec des Owner Sode en n°6. En tous cas, c’est ce que je vais passer à Tony. Ils sont un peu fins de fer mais je dois avouer que j’ai manqué peu de poissons avec. De mon côté, j’essaie un autre modèle…

Sur le second poste de la journée, je prend un petite touche, le poisson se décale légèrement avec mon vers. Ferrage, pendu! Elle monte de suite sous la surface, c’est un poisson moyen, environ 55.

Trois coups de têtes et puis s’en va…! Décrochée. J’ai à peine fini de pester que c’est au tour de Tony de se retrouver pendu dans la veine d’eau en aval. Et cette fois le poisson est bien piqué.

Elle va tourner pendant une dizaine de minutes en nous offrant deux magnifique chandelles, des séries de coups de têtes et des accélérations comme seuls ces poissons savent le faire. Tony est concentré et ce n’est qu’au moment ou elle glisse dans mon épuisette qu’il relâche la pression. C’est tout tremblant qu’il prend la pause avec ce magnifique poisson.

Un poisson massif et juste parfait. Il ne me laisse même pas le temps de cadrer la photo de la remise à l’eau…

les farios vont faire les timides. Un joli poisson va tout de même venir tester le proto de ma canne toc Pezon pour la saison prochaine…

la belle de plus près

Une sortie qui fait du bien, de l’eau dans les rivières, quelques poissons et mon pote qui prend sa première truite de mer au toc. Quoi demander de plus? Peut être un coup du soir au leurre un peu sympa…

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

One thought on “truite de mer au toc.

Laisser un commentaire