tribune libre : le prix Charles Ritz.

Les belles initiatives méritent d’être mises en avant. C’est pourquoi je laisse la place au Fario Club pour vous présenter ce qu’est le prix Charles Ritz. Merci messieurs d’encourager ceux qui s’engagent et se battent au quotidien pour faire avancer le problème et nous permettre de pratiquer notre loisir dans des rivières en bonne santé.

Photo d’une truite qui vit dans une rivière en bonne santé.

Les pêcheurs et tous ceux qui se soucient de la nature savent que tout ce qui se passe sous l’eau se déroule en silence et loin des regards. La destruction d’une rivière se fait sans bruit. Mais une rivière qui renaît est un phénomène tout aussi silencieux ! Alors chaque année depuis 17 ans, le Prix Charles Ritz récompense une initiative concrète de préservation de l’environnement, qui développe la capacité d’accueil des cours d’eau et encourage le travail sur le terrain d’un candidat méritant, récompensant ses efforts, ses valeurs et l’intérêt du projet.

Historiquement, Charles Ritz et ses proches amis ont fondé en 1958 le Fario Club et l’association Truites Ombres Saumons. Son premier président a été Léonce de Boisset, auteur prolixe et engagé. Déjà depuis 1935 dans la revue Au Bord de l’Eau, Ritz participe à de nombreux articles sur la préservation des populations de poissons. Parmi les membres du Fario Club a également figuré Lee Wulff, qui théorisa la remise à l’eau des poissons en expliquant qu’ils avaient trop de valeur pour n’être capturés qu’une seule fois.

Concrètement, l’objectif du prix est de mettre en valeur des actions centrées sur le rétablissement des populations de poissons sauvages en équilibre avec leur milieu, et de récompenser des acteurs responsables qui prennent en charge l’amélioration de l’habitat des rivières dans leur contexte local. Le lauréat est récompensé par un trophée et une dotation en numéraire.

Les organisations mais aussi les personnes physiques peuvent se porter candidat en retirant un dossier sur le site web du prix. Les dossiers sont étudiés pendant l’été. Le gagnant est désigné en octobre et le prix est remis en novembre. La cérémonie permet au lauréat de présenter ses initiatives et le tout se clôture par un bon dîner.

Quelques exemples de lauréats récompensés au fil des ans :

Edition 2019
AAPPMA Le Léguer (22)

2017
AAPPMA La Haute-Thür (68)

2015
Association SOS Loue et Riviéres Comtoises (25)

2009
Association La Fario de Resteigne (Belgique)

2008
Association European Rivers Network (43)

2007
Association pour la Sauvegarde de la Gartempe et l’Atelier de Pêche et Nature de Bury (86/95)

2006
AAPPMA La Roche-Mabile (61)

Vous le voyez, les AAPPMA ne sont pas seules à être distinguées. Tous les acteurs comptent, y compris ceux qui oeuvrent à l’étranger. Pour autant, tous les lauréats ont en commun d’agir à l’échelle locale.

Pour en savoir plus ou même pour présenter un dossier, on vous invite à aller faire un petit tour sur le site web :
https://eur03.safelinks.protection.outlook.com/?url=http%3A%2F%2Fwww.prixcharlesritz.org%2F&data=02%7C01%7C%7C6d9ad89e2aaa480c806708d8019b2e48%7C84df9e7fe9f640afb435aaaaaaaaaaaa%7C1%7C0%7C637261113284228310&sdata=WYHzeoeRB6IlGgqGKl4D%2BGtSKSJr%2FmlTz%2BgRXQgHYLA%3D&reserved=0
Les dossiers sont traditionnellement attendus pour le 30 juin, mais exceptionnellement en 2020, les dossiers pourront être transmis jusqu’au 31 juillet.

Une page Facebook diffuse également chaque semaine des actualités sur les thématiques liées aux milieux aquatiques, avec une nette tendance à relayer les bonnes nouvelles et à souligner tout ce qui progresse.  Abonnez- vous et likez la page !
Ça se passe par là :
https://eur03.safelinks.protection.outlook.com/?url=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fprixcharlesritz%2F&data=02%7C01%7C%7C6d9ad89e2aaa480c806708d8019b2e48%7C84df9e7fe9f640afb435aaaaaaaaaaaa%7C1%7C0%7C637261113284228310&sdata=z1Jm4c556bB%2B090hOvvYPvHTlG7Ygzs511a5RCBxTFc%3D&reserved=0

On vous attend nombreux. A bientôt !

Des moments précieux que nous perdrons si nos rivières se meurent!

Très prochainement je vous donnerai des nouvelles de mes dernières sorties. En attendant prenez soin de vous et profitez de ces moments au bord de l’eau.

2 thoughts on “tribune libre : le prix Charles Ritz.

  1. J’adore ce genre d’action !!! Perso, moi qui habite dans le 49 mais qui vient pêcher la truite presque tous les week-ends en basse Normandie, j’ai l’habitude de prendre ma carte là où je vais le plus pêcher… Mais cette année, quand j’ai vu le gros travail entrepris par la haute vallée de l’Huisne (un peu comme à la roche mabille), j’ai décidé de prendre ma carte chez eux

    1. Bonjour Cyrille,
      les pêcheurs ne se rendent pas souvent compte du pouvoir qu’ils ont en choisissant d’adhérer à une AAPPMA qui correspond à leurs attentes. C’est pourtant la première des choses à faire pour contester le système…
      merci pour ce petit mot.

Laisser un commentaire