Test des Night Shadows sur mes pêches de sandre.

Une nouvelle série de cannes vient de sortir chez Illex. Au nombre de 23, les modèles de Night Shadow sont susceptibles de répondre aux pêcheurs les plus exigeants. Avant de vous en parler je voulais vraiment mettre une partie de ces cannes à l’épreuve. Bien qu’ayant pêché un peu les brochet avec certains modèles de la série, j’ai essentiellement recherché les sandres. Trois mois de pêche relativement intensive à raison d’au moins trois jours par semaine sur l’eau m’ont donné l’occasion de me faire une idée très précise des aptitudes des modèles que j’avais sélectionné pour mes pêches.

ici la S 210 ML M Wild &Docile sur un joli sandre

La gamme se décline en trois univers, un univers perche /sandre, un autre black bass et enfin un univers brochet. Chaque gamme a ces spécificités, aussi comme vous le constaterez j’ai détourné certains modèles de la gamme Bass pour les dédier aux sandres. L’avantage c’est que parmi les huit modèles de cannes spinning ‘light” on trouve forcément de quoi faire.

Le modèle S 200 L finesse redoutable sur les pêches avec de petites têtes plombées.

Pour ce qui est des éléments constitutifs des cannes, les blanks sont des Toray japonais haut module, les anneaux et portes moulinet sont issus de chez Fuji et le liège des poignées de première qualité provient du Portugal. La cosmétique est sobre mais efficace et la prise en main surprenantes tant le travail d’équilibrage est bien fait. Voilà pour la partie technique, mais celle qui, comme moi vous parle le plus, c’est celle qui se déroule sur l’eau. Alors voici la présentation des modèles que j’ai torturé tout l’automne et tout l’hiver.

une touche fine! Mais c’est raté quand même, pour le sandre…

Night Shadows S 190 MH Vertical : une canne assez “puissante” que j’ai apprécié pour mes pêches un peu profondes, en bordure des obstacles mais également avec des têtes plombées un peu lourdes (21-28gr). Sa longueur de 190 permet d’avoir un peu plus d’amplitude et de limiter les décrochages en particulier pour les débutants qui ont bien souvent le ferrage timide. Le fait qu’elle soit spinning permet de réaliser des animations très précises notamment quand ces satanés sandres veulent des tressautements pendant les phases de montées ou de descentes du leurre. Sa plage d’utilisation optimale commence avec des têtes de 12gr sur des leurres de 5″ et monte jusqu’à 28gr avec des leurres de 5″également.

Night Shadow B 190 vertical c’est le deuxième modèle que j’ai sélectionné. J’ai recours au casting en verticale quand j’ai par exemple : une télécommande pour piloter le bateau, quand, j’ai des cassures marquées à pêcher, quand je souhaite réaliser peu d’animations et que je m’adresse à de jolis poissons. Pour les débutants et les timides du ferrage sachez qu’au casting l’amplitude nécessaire pour assurer une pénétration correcte de l’hameçon est moindre qu’au spinning. Une des particularité de ce modèle réside dans le scion, il est “raide” mais pas trop. Comprenez par là que lorsque les poissons sont difficiles et qu’ils ramassent le leurre sur le fond, il y a moyen d’augmenter légèrement la tension sans que ces derniers s’en rendent compte, en tous cas jusqu’au ferrage…On est quasiment dans la même plage d’utilisation que pour le modèle spinning en sachant que l’on peut monter davantage en taille de leurres, avec 28 gr sur un Magic Slim Shad en 6,8 on est encore bien.

Avec un ensemble casting il y a moins de ratés au ferrage.

Night Shadow S 200L Finesse : un modèle un peu fin au regard des pêches que je pratique le plus souvent. Vu des débits qu’il y avait en début d’automne je savais que j’aurai recours à des pêches légères. De fait, je me suis régaler à pêcher avec des leurres de 4 ou 5″ sur des têtes plombées de 3,5 ou 5 gr. L’avantage avec ce genre de modèle c’est que l’on prend du plaisir même sur des poissons de taille moyenne tout en ayant un maximum de sensations sur les évolutions du leurre. Même si je l’ai rangé une fois que les débits ont augmenté, je sais qu’elle ressortira pour les truites mais aussi pour mes pêches en wadding en seconde catégorie quand je chercherai les chevesnes et les perches. Sa plage optimale d’utilisation de situe entre 1,8gr sur des leurres de 3″ jusqu’à 7gr avec un 5″.

les pêches fines ne riment pas forcément avec petits poissons.

Night Shadow S 2102 ML-M Wild &Docile un modèle en 210, deux brins que j’ai sélectionné pour mes pêches en lac mais également pour les pêches “réaction” avec des leurres comme le Nitro Shad. D’ailleurs les perches doivent s’en souvenir…Je compte bien la passer sur les bars cette année tant elle est à l’aise avec un Nitro Shad 90 sur 21gr. Cette canne a une conicité importante qui lui confère une action de pointe très marquée. Il en résulte une large gamme de puissance avec suffisamment de sensibilité dans le scion pour détecter les touches les plus fines. En revanche sur les ferrages à distance et/ou en profondeur on est rapidement “dans” le blank et par conséquent le ferrage est de suite efficace. Elle a également était parfaite pour les pêches en texan dans les endroits encombrés raisonnablement. Sa plage d’utilisation optimale va de 5gr sur un 4 pouces à 21gr sur un Nitro Shad 90.

pêche en texan léger à rouler sur le fond dans les structures. De la finesse en pointe et de la puissance au talon.

Night Shadow S200 ML Cover Gate : j’ai choisi cette gamme dans la série bass pour son talon court et surtout sa conicité marquée. Elle est le meilleur compromis pour mes pêches en Seine. Pas besoin de distances record au lancer. En revanche pas mal de puissance et une sensibilité importante au niveau du scion qui favorise l’aspiration à la touche tout comme une détection optimale. C’est le modèle que j’ai utilisé le plus souvent dans mes pêches linéaires avec des têtes plombées entre 5 et 10gr sur des shads de 4 ou 5″. Un vrai régal! Ce modèle m’a dépanné deux ou trois fois sur des pêches au plomb palette.

Night Shadows B 215 MH Water Things : ma canne casting un peu forte. Texan dans les branches, gros leurres mais aussi pêches avec une grosse tresse pour faire planer les leurres au maximum. C’est mon modèle passe partout, elle va faire du sandre mais aussi du broc. J’aime ce modèle car le talon est suffisamment court pour dérouler de la bordure avec des lancers courts à une main. Le talon est juste assez long pour assurer des lancers longs à deux mains en pleine eau. Je sais que je vais me régaler en l’utilisant sur les brochets avec mes Deraball, Dunkle en 5″ mais aussi avec des Rerange 110 et autres Madsquad. Sa plage de puissance optimale entre 7 gr sur un shad de 5″ et 21gr avec un shad de 5″.

Bientôt la saison des brochets, je vous donnerai des nouvelles des modèles que j’ai sélectionné mais avant je vais les martyriser un peu…

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

7 thoughts on “Test des Night Shadows sur mes pêches de sandre.

  1. Bonsoir gael
    Dans cette série de canne quel modèle serait succeptible d’être utilisé pour pêcher avec des cranks et petit stick ?
    Merci pour toutes ces infos
    Ma casting verti est arrivée.
    Cordialement

        1. Bonjour Cédric,
          si tu aimes les actions assez douces je te conseille la Night Shadows S 200 L Finesse.
          Si tu aimes les actions un tout petit peu plus rapides regardes du côté de la Night Shadows S 195 UL Wacky Shake.
          Le blank est plus fin mais plus rapide.
          Bonne soirée

Laisser un commentaire