Sandres de début d’hiver.

Yannick souhaitait rendre une petite visite aux sandres. En effet, il pêche majoritairement les bars et ces secteurs de pêche en eau douce abritent peu de sandres. Nous embarquons donc sur un de mes secteurs pour tenter de se faire plaisir. Cette sortie c’est déroulée juste avant la crue qui persiste depuis 3 semaines. L’eau était à peine piquée et encore à 10 degrés.

Nous débutons en linéaire sur des postes de chasse. Les poissons sont bien là et nos V2ib et  Magic Slim Shad passent un mauvais quart d’heure.

pêche en linéaire avec la Shooten  Gunki 198 ml.
ça ressemble à un bar, mais ça n’est pas un bar!
une belle perche prise au V2IB.
La Pepper 210 ml en action dans ces pêches de prédilection.

Après une série de poissons, les touches commencent à s’espacer. Nous passons en verticale. L’avantage c’est qu’en pratiquant en linéaire au préalable, nous savons à quel endroit les poissons sont placés. De plus nous avons relâché nos prises en dehors du poste, un autre avantage de pêcher le poste à distance.

Mon Magic Slim reprend du service mais avec plus de plomb cette fois.

magic Slim Shad Illex en verticale.

Nous terminons la journée en linéaire. Les sandres prennent des Magic Slim en 5″ alors que la semaine précédente ils prenaient des 4! Nous pêchons en 5gr en retenant au maximum le leurre à la descente. Les touches sont violentes en les leurres bien rangés à chaque fois.

Je profite de l’occasion pour tester des futures couleurs de Magic. Il y aura des belles surprise pour les sandres l’année prochaine…

Je parviens même à prendre mon sandre au Mothra 90F sur une récupération linéaire lente au ras du fond. Des touches un peu timides, je vais en manquer une autre et décroché un second poisson.

un sandre d’hiver au poisson nageur.

Yannick nous fait le plus joli sandre de la journée. Bien joué mon pote.

Une belle journée de pêche comme on les aime, des touches, de bons échanges sur nos observations par rapport aux comportements des différentes espèces que nous recherchons à longueur d’année. Merci mon grand pour la balade.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

2 thoughts on “Sandres de début d’hiver.

  1. Bonsoir Gaël
    J’ai une petite question sur une même rivière peut on trouver des poisons non actifs sur un spot relativement péché et plus en amont ou aval en trouver en activité ou bien quand ils ont la bouche fermée c’est sur l’ensemble de la rivière.
    J’espère être assez clair dans mes explications , cordialement Laurent

    1. Bonsoir Laurent,
      c’est même fréquent sur une rivière et même sur un lac de trouver des postes avec des activités différentes. Il y a tout un tas de paramètres qui régissent l’activité comme la température, la luminosité, la nature du substrat, la vitesse du courant ainsi que la présence de proies et aussi et surtout selon moi la densité de sandres. Plus un poste répond aux critères de l’espèce, plus il risque d’être productif.C’est un peu la magie du sandre, on peut le chercher longtemps et tout à coup tomber sur LE poste du jour et faire une belle pêche. Je ferai un petit article là dessus cet hiver si tu veux pour développer un peu.
      A bientôt, peut être au bord de l’eau.

Laisser un commentaire