Première pêche au bar de la saison.

Cette année ma première sortie mer a eu lieu il a seulement trois semaines. En effet entre les restrictions printanières, un emploi du temps un peu chargé et une météo capricicieuse les astres ont eu un peu de mal à s’aligner. Il faut dire que radio pêche n’annoncait pas non plus des scores de malade. Néanmoins, même si ces deniers n’étaient pas top, nous avons craqué lors d’une belle journée. Une journée sur l’eau est toujours plus sympa qu’une journée au bureau.

On reprend les repères.

Max, qui fait partie de la Team illex, est venu de Belgique pour les vacances, il embarque donc à bord du bateau. Nous profitons de cette journée pour tester quelques nouveautés à venir et discuter pêche pour changer.

des poisons modestes mais qui font tout de même plaisir.

Nous allons pêcher majoritairement des bordures et des parcs. Nous trouvons les poissons dans les huîtres. Il faut passer entre les tables avec des DD squirel ou des Dozwido pour les déclencher. Ils refussent de monter sur les leurres de surface. Même le Rerange qui d’habitude n’a pas son pareil dans ce type de configuration nous rapportera quelques poissons mais rien comparer à ceux qui pêchent en dessous du niveau des tables.

JF aux commandes du bateau et du Rerange.

Nous pouvons réaliser cette pêche chirurgicale car il n’y a pas trop de vent et que l’eau est claire. Il faut tenir compte de la vitesse de dérive et ensuite lancer entre deux lignes de tables. Dès la touche le poisson doit être brider très fort pour le faire monter vers la surface et lui maintenir la tête hors de l’eau si possible pour éviter qu’il replonge. Adrénaline garantie!

L’effet Dozwido!

Je prendrai même des poissons avec la bavette qui frotte le sable par moment. Un petit changement de comportement nous obligera à animer séchement les leurres par moment alors qu’une heure avant une récupération linéaire suffisait à les déclencher.

DD squirel 79, vraiment un grand classique pour moi pour les pêches rapides.

Une très belle journée en exellente compagnie quoi de mieux pour reprendre ses marques en attendants que les hostilités ne démarrent vraiment. Merci les gars pour cette belle balade.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

Laisser un commentaire