Poca s’offre le triplé…

Dans un post précédent, je vous ai raconté comment mon pote Poca a pris sa première truite de mer au toc. Après notre pêche matinale, pendant le repas un second orage a éclaté. La rivière est devenue difficilement praticable tant elle transportait de feuilles et autres débris végétaux. Nous avons donc plié les cannes en attendant le coup du soir au leurre. C’est donc remontés à bloc que nous avons entamé cette soirée, pleine de promesses suite à la crue de l’après midi. Cette année est dans l’ensemble plus difficile que les autres. Mais pour une fois nous avions les bonnes conditions. Je propose donc à mon comparse de le placer sur un post qui est en général productif dans ce genre de conditions. Dix minutes plus tard, alors que je suis un peu en amont, je l’entend crier “allo” plusieurs fois. Pourquoi allo, je ne sais pas…. Toujours est il que l’intonation laisse peu de place au doute. Je le rejoins donc pour glisser un magnifique poisson dans le filet. Voila comment on s’offre un doublé de jolis poissons.

Une fois la photo réalisée et le poisson relâché, Poca me raconte les misère que ce beau bécard lui a fait. Il est encore tout tremblant et sur un nuage. Nous insistons un peu sur place mais sans résultat. Pour couronner le tout, je lui propose d’aller sur un second poste pour faire un doublé. Il est chaud mais se marre quand je lui dis ça. Arrivé sur le poste suivant au deuxième lancer il se fait à nouveau arracher. Le poisson monte directement dans les airs et pendant que le poisson saute dans tous les sens, Poca explose et cri Yes!!!!! Le poisson est plus petit mais il nous a sorti le grand jeu.

Cette fois je l’ai perdu, il est chamboulé pour de bon. Je sais qu’il reviendra pour revivre ce genre de moment. Bien évidement, la prochaine fois il ne réalisera pas forcément un triplé sur sa journée. Mais je sais que cette sortie va le hanter un moment et lui donner assez d’espoir pour persévérer.

Dans tous les cas merci mon pote pour ces bons moments, ce n’est pas tous les jours que l’on voit autant d’émotions chez un pêcheur après une capture. Je suis heureux de les avoir partagés avec toi. Quand tu veux pour la prochaine.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

3 commentaires à propos de “Poca s’offre le triplé…”

Laisser un commentaire