Pêche printanière de truites au toc.

Nous avons décidément un printemps bien inconstant. Une semaine 30 degrés et la suivante 4°C avec des trombes d’eau. Pas facile de trouver une pêche dans ces conditions. Il faut guetter les bons créneaux qui sont un peu plus rares que d’habitude il me semble. Cette journée de pêche au toc avec deux de mes acolytes n’a pas du tout été préméditée, c’est juste le fruit d’un créneau de dernière minute dans mon emploi du temps. Les pluies des 48h précédentes ont gonflé la plupart de nos rivières au point de les rendre impraticables. Avec des niveaux aussi élevés et la brusque chute des températures; nous avons le choix entre du toc ou du toc! Ce n’est pas que je n’aime pas cette technique, bien au contraire. Il vrai que je viens d’en faire pendant deux mois et j’aimerai ressortir mes cannes à mouches et autres lancers légers pour varier un peu le menu.

Nous ne débutons pas de bonne heure. L’eau est pour le moment trop froide pour que le coup du matin soit intéressant. De fait, même à 10h les poissons sont bien au ralenti. La pêche va vraiment débuter vers 11h. Des poissons postés dans des veines d’eau assez profondes et pas trop rapides. Une pêche typique du mois de mars avec une plombée tout de même un peu plus légère et étalée. Pour corser le tout, elles ne prenaient que des petits terreaux d’à peine 3cm. Tout ce qui était plus gros était refusé. Une fois les postes identifiés et le menu du jour trouvé, c’est plus simple. Une belle série de poissons va me rendre visite pendant ces trois heures de pêche. J’en ai ennuyé quelques-unes pour réaliser ces photos, les autres sont repartis sans prendre la pause.

des poissons aux tailles modestes mais ne boudons pas notre plaisir.
truite au toc en rivière
Nouveau hall d’accueil avec mon épuisette Stream Master.

Des truites en forme et qui se battent vraiment fort.

gros plan
truite fario made in Normandie.
un magnifique poisson bien en forme.

Nous avons beau pêcher ensemble, chacun va à son rythme et pêche une petite portion de rivière avant de rejoindre l’autre de discuter cinq minutes pour ensuite le laisser dans sa pêche. Je n’ai donc pas de photos des brigands et j’en ai seulement une que Gigi à faîte alors qu’il me rejoignait suite à un remplissage de cuissardes. Apparemment c’était très frais…

une belle truite de Normandie.
panier à trois points!

Une avons réalisé une belle pêche compte tenu des conditions et surtout nous avons passé un magnifique moment avec, une chute sans gravité, des poissons pris en passant dernière le collègue, des loupés, des anecdotes du passé qui resurgissent et qui font toujours autant marrer. Merci les grands pour cette belle balade. Vivement la prochaine!

la ponctuation typique des poissons de cette rivière. Quand l’eau va s’éclaircir elles vont prendre une teinte cuivrée.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

One thought on “Pêche printanière de truites au toc.

Laisser un commentaire