Pêche des bars au leurre de surface. partie 2

Le choix du leurre et son animation sont déterminants dans la réussite d’une partie de pêche. En mer les marées modifient la profondeur des postes sans cesse. Le plus souvent la fin de descendante et le début de montante sont les meilleurs moments pour tenter sa chance en surface car la profondeur est plus faible. Chaque milieu est différent mais s’il y a moins de 4m de profondeur, si l’eau est claire alors la surface est une alternative non négligeable.

eau très claire sur les herbiers : place au spectacle!

De même sur les plateaux recouverts d’herbiers, sur les parcs et autres têtes de roche les leurres de surface seront souvent mis à contribution. Si des chasses se produisent en surface il n’y a pas à hésiter un instant, sauf peut être si vraiment il y a beaucoup trop d’oiseaux…

Riser Bait 009

Pour les pêcheurs débutants mais aussi pour les pêcheurs confirmés un peu curieux voici une petite liste des leurres qui sont dans mes boîtes et qui me permettent de faire face à différentes situations et qui se montrent réguliers.

On commence par la famille des Riser Bait . J’utilisais deux tailles à savoir le 008 par temps calme, eau claire et quand les poissons ne veulent pas de bille. Ces leurres sont de véritables missiles et ils pêchent avec une récupération continue au moulinet. On se contente de faire quelques accélérations si un poisson monte derrière et bien souvent le tour est joué. Ce sont des leurres qui pêchent vite et qui permettent de couvrir un maximum de terrain. Une petite vidéo vaut parfois mieux qu’un long discourt : https://www.facebook.com/illex.france/videos/2342346676032728/

discret mais redoutable sur les poissons difficiles le Riser Bait 008.

Le Riser Bait 009 avec sa bouche grande ouverte et ces ouvertures sur le côté “tire” davantage dans la canne et surtout il génère plus de turbulences en surface. Il est pour moi redoutable sur les chasses car il se lance loin et avec précision. Il est aussi plus à l’aise sur une mer un peu plus formée que la 008 prenez bien garde quand il passe au travers des vagues…

un peu d’écume, sortez le Riser Bait 009.

Dans le début de la présentation je vous ai dis que j’utilisais deux tailles du Riser, mais au vu de la dernière sortie avec Yannick, je vais avoir des 007 dans mes boîtes c’est certain. A chaque voyage dans deux mètres d’eau sur des herbiers ce bonbon se faisait sanctionner. J’ai bien entendu pris pas mal de poisson sur mon traditionnel Water Moccasin mais pas autant que mon coéquipier de jour là. Les conditions, une eau cristalline et peu d’eau.

Je suis certain que ce “petit” leurre va faire des merveilles dans les étangs du sud, dans la Chambre aux Glénans ainsi que sur toutes nos bordures et estuaires par temps calme.

Pas de vague, grand soleil, peu d’eau, coef de 39 et pourtant…

Comme je l’évoquais plus haut, mon autre leurre pour les conditions difficiles dans peu d’eau c’est le Water Moccasin. Il flotte bien à plat sur l’eau le son cristallin de ces petites billes en verre fait des merveilles dans moins de 2,5m si les poissons sont sur de petites proies. Une récupération pas trop rapide avec des accélérations en cas de suivis permet de déclencher les attaques dans ces conditions difficiles.

Petit mais redoutable mon Water Moccasin.

Le Clyde Mudsucker 110 est lui aussi un leurre avec une sonorité cristalline et qui flotte relativement à plat mais en étant assez bas dans la pellicule. La petite cavité située en tête permet d’obtenir des sons proches d’un petit gobage. J’ai eu de très bons résultats dans moins de 5m avec des animations assez lentes et canne basse. A contrario, dans moins de 3m je l’anime avec ma canne plus haute et un peu plus vite. C’est le leurre qui nous a rapporté les plus jolis poissons sur les dernières sorties. Une petite vidéo de l’ami Dany pour mieux se rendre compte: https://www.facebook.com/illex.france/videos/2345270309128528/

3kg dans 2m d’eau. La grande classe!

On arrive ensuite dans la famille des Bonnie. Ce leurre a pris des milliers de bars et en prend toujours autant. Que ce soit le 95 et le 128 les deux sont complémentaires. J’utilise le 95 dans moins de 4,5m. Le bruit de sa bille tungstène est imbattable quand les poissons veulent que ça “claque”. Pour le 95 animations serrées et rapides recommandées. Ce leurre pêche très vite et permet de couvrir du terrain. Sur une eau un peu trouble et il fait bien souvent la différence. Le 128 gagne à être animer assez vite entre 3 et 5m alors qu’il est bon de favoriser des animations plus lentes et plus amples pour les profondeurs comprises entre 5 et 10m.

Bonnie 95 une référence!

Pour terminer, un leurre un peu à part, le Water Monitor, que ce soit en 85 ou 95, ce leurre est juste magique. Pas de bille, coulant il se lance très loin et avec précision et fait des merveilles quand les poissons montent sans prendre les leurres classiques. Le 85 est plus facile à animer que le 95. Pour ce dernier, il convient de lancer entre 1/4 aval et 3/4 aval de la dérive pour éviter que l’erre du bateau ne “tire” sur la ligne et l’empêche de nager librement sur les relâchers. Tout est possible avec ce leurre, animations rapides en subsurface mais aussi plus lentes et plus amples avec des pauses en particuliers au sortir des parcs et des herbiers. Des touches un peu particulières, il y a un petit coup à prendre pour les ferrer correctement mais une fois que l’on a pris le coup, attention danger!

Water Monitor 95 sexy shad. I love it!

Voilà un petit aperçu des leurres que je passe systématiquement quand je sors, il y a de quoi pallier à de nombreuses situations et se faire plaisir. Alors à vos cannes et place aux sensations.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

Laisser un commentaire