pêche à la truite de mer, début de saison.

Une année pas comme les autres, mais j’ai presque envie de dire que pour les migrateurs, c’est bien rare que les années se ressemblent. Des niveaux très, voir souvent trop, hauts et une rivière métamorphosée par les crues hivernales il n’en fallait pas beaucoup plus pour nous compliquer la tâche. Et bien nous l’avons eu, des températures d’eau très froides, ont bouclé la boucle. Résultat peu ou pas de touches et les rares touches du début de saison se sont soldées par des décrochés.

Heureusement les choses changent et depuis presque 15 jours les poissons répondent présents et il y a très peu de sorties qui ne se solde pas par une touche au moins.

Il y en a eu qui ont craqué à toutes les techniques, mouche, toc et leurre. Les poissons sont bien en forme tout ronds et plein d’énergie. J’ai assisté à de belles séries de chandelle…

Bruno prendra ses deux premières truites de mer en nymphe. Sensations garanties.

truite de mer en nymphe
Un beau reportage avec Bruno Pebe. Cinq poissons touchés et quatre à l’épuisette.

Des poissons massifs qui font plaisir.

truite de mer en nymphe
un joli poisson pris en nymphe.
truite de mer en nymphe
second poisson d’un doublé en nymphe .

C’est au leurre qu’elles ont été le plus inconstantes mais il semble que les choses se stabilisent.

truite de mer au leurre
Ma Stream Master reprend du service.

Les poissons sont en moyenne plus grands et plus gros que les deux dernières années. Espérons que la remontées s’intensifie encore. Dans tous les cas, il va y avoir du sport!

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau;

Laisser un commentaire