Mon ouverture de la pêche à la truite 2018.

Cette fois c’est officiel, la saison truite est lancée. Une ouverture de plus au compteur des moments intenses dans ma vie de pêcheur. Cette ouverture c’est avant tout des retrouvailles avec les amis, la rivière et aussi les poissons. Une partie des pêcheurs présents ce week-end sont fidèles au rendez vous depuis 1999…et oui presque 20 ans!

première truite de la saison.

Ce que j’aime dans ce “rassemblement” c’est la diversité des pêcheurs autour de la table. Certains ne pêchent la truite que pour cette occasion, les plus expérimentés côtoient les débutant. Les plus éloignés viennent de Strasbourg, Bordeaux, tandis que d’autres quittent Paris et ces grandes entreprises pour cette “pause” pas si reposante…mais au combien salvatrice. Au fil des années le petit groupe grandit, les petits nouveaux sont intégrés dans cette “famille” sans chichis et sans grand discourt. Au menu, des bons produits du terroir, de la bonne humeur, une franche camaraderie. Je me demande toujours comment une telle diversité peu donner une unité si parfaite.

Le lendemain pour la pêche les petits groupes se constituent en fonctions des techniques et des envies. Dès que l’heure du repas approche, tout le monde est de retour avec de nouvelles anecdotes et une analyse de la pêche plus ou moins poussée.

Comme chaque année, j’ai débuté ma journée du samedi au toc. Une pêche lente de début de saison avec des poissons majoritairement postés dans des secteurs un peu profonds et avec des écoulements laminaires. Les plombées massives et basses étaient de mise. Petite anecdote, il y avait des touches de meilleure qualité avec des hameçons en taille 6, les tailles 8 occasionnés d’avantages de décroches. L’eau était vraiment froide et l’hameçon plus gros “lestait” le vers de terreau et permettait à la fois un passage plus proche du fond et des touches de meilleure qualité.

Une fois la pêche trouvée, les truites vont moins faire les malignes.

un poisson de taille plus qu’honorable pour nos cours d’eau acides.
une jolie fario à la robe typique.

Le samedi après midi,  je vais m’échapper avec ma petite famille sur un ruisseau pour faire pêcher la plus grande de mes filles. Elle était tellement contente de pêcher que je ne pouvais pas refuser. C’est aussi ça la pêche. Merci à ma femme pour les photos. Je dois avouer que j’ai fais une petite grève de la photo et du téléphone pendant ce weekend.

petite pêche en famille pour ce samedi après midi d’ouverture.
Inès ma fille et sa première truite de la saison
un bon moment dans un cadre magnifique.
Qu’importe la taille. Le plaisir est toujours au rendez-vous.

Le dimanche, il y a eu du toc le matin avec une pêche plus compliquée en raison de la baisse du niveau de la rivière et de son éclaircissement. Néanmoins en insistant sur les postes et les bonnes veines d’eau il y avait moyen de faire une pêche. Petite astuce dans ce cas de figure, il ne faut pas hésiter à pêcher des secteurs courants. Avec la baisse des débits des postes inoccupés deviennent très bons car ils offrent à nouveau de bonnes vitesses d’écoulement;

pêche au toc en ruisseau
Ma nouvelle Feather Weight Osmose a parfaitement fait le taf.
truite au toc
un des jolis poissons du dimanche matin

Le dimanche après midi nous migrons vers d’autres rivières pour le plaisir des yeux. Une partie du groupe souhaitait pratiquer en ruisseau, je pense avoir trouvé ce qu’ils cherchaient vu la mine réjouie qu’ils affichaient. Pour moi ce sera pêche au leurre en rivière en compagnie de Greg et Lætitia. Des truites arc-en-ciel et quelques petites farios sont venues saluer cette initiative.

un petit paradis dans lequel Tricoroll 47HW et Chubby Minnow 35 ont eu un certain succès.

Un dernier petit mot pour rassurer ceux qui n’osent pas poster leurs truites car elles paraissent petites par rapport à celles que l’on peut voir sur les réseaux sociaux. La truite est sans le moindre doute le poisson qui a les deltas de croissance les plus importants. Dans les milieux propices des poissons peuvent dépasser les 40cm en trois ans voir même deux. Alors que dans des milieux plus pauvres et plus limitants elles ne feront que 18 cm au même age. Alors n’hésitez pas à mettre en valeur des poissons plus petits. Ils sont la preuve incontestée des adaptation de l’espèce dans son milieu et c’est bien là que réside la magie de la truite. Chaque cours d’eau a “sa” truite différente, au niveau des comportement, de la vitesse de grossissement, de la robe, des régime alimentaire. Ne tenir compte que de la taille c’est passer à côté de ce qui sublime ce poisson.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

10 thoughts on “Mon ouverture de la pêche à la truite 2018.

    1. Bonjour Olivier,
      en effet, je ne les pousse pas à aimer la pêche mais je dois avouer être fier quand elles me demandent pour y aller.
      A vendredi
      Gaël

    1. Bonjour Jean-Jacques,
      merci pour les compliments. C’est parfois difficile de trouver des compagnons de pêche qui ont la même philosophie et les mêmes attentes.
      Néanmoins, c’est tellement bon que j’invite les pêcheurs à échanger avec d’autres et à se rendre dans des clubs, réunions d’AAPPMA, évènements et autres pour rencontrer et échanger avec un maximum de pêcheurs. Dans le lot, il y en aura toujours avec qui vous aurez des atomes crochus.
      Bonne journée
      Gaël

  1. C’est top ce moment de partage en famille que vous nous faites partager!! Que du bonheur, et ça nous encourage à faire decouvrir à nos enfants toutes ces richesses..
    Merci à vous Gaël

    1. Bonjour Romuald,
      je pense en effet que nous nous devons de leur faire découvrir la nature qui les entoure. Je suis parfois sidérer de constater que les enfants connaissent mieux les animaux de la savane que les oiseaux du jardin…
      C’est à nous qu’il appartient de leur ouvrir les yeux sur les merveilles que nous avons chez nous.
      Bonne journée
      Gaël

  2. Bonjour Gael.
    Merci pour les nouvelles à la truite et les photos d’autant plus que je reconnais parfaitement l’endroit où tu étais (Vère et puis Lembron?).
    Juste une petite question, depuis la fermeture du magasin de Guy, je ne sais plus où me jeter, aurais tu une bonne adresse surtout pour les conseils et faire réparer une canne?
    Merci pour ta réponse.
    Romain

    1. Bonjour Romain,
      j’aime bien aller chez Univers Nature à Cherbourg, ils ont un choix vraiment sympa et ils sont dynamiques. Pour les réparations, je t’invite à les contacter avant pour voir ce qu’il y a faire sur ta canne. Ils te diront ce qu’ils peuvent faire. Profites en pour faire un petit tour à l’occasion sur la côte en rock-fishing ça vaut vraiment la peine.
      Bonne journée
      Gaël

  3. bonjour gael merci pour ces photos d une ouverture reussie
    merci pour le conseil d achat de la canne feather weight version 2013
    c est une merveille (je suis un pot a benoit D )
    je viens de la recevoir donc je l ai aussi essayée cette action est magique le carbone transmet les touches et le moindre relief.la canne travaille a merveille sur de jolies poissons.
    Il me tarde deja la prochaine sortie
    Merci encore

    1. Bonjour Franck,
      merci pour ce petit mot. Je suis heureux que la canne que je t’ai conseillé corresponde à tes attentes. Tu verras c’est vraiment l’idéal pour tes pêches.
      A bientôt, peut être au bord de l’eau.
      Gaël

Laisser un commentaire