Les premiers sandres de Mélanie.

L’an passé, j’avais été contacté par Mélanie car cette dernière ne parvenait pas à prendre de sandre malgré les sorties avec Sébastien son compagnon. Je m’étais engagé à lui en faire prendre un si cette année ne lui souriait pas. C’est ainsi que, pendant les fêtes, j’ai embarqué en compagnie de Mélanie et de Seb sur leur bateau.

Nous commençons en linéaire pour voir…nous prenons assez vite une série de touches sur des petits leurres fluos. J’ai choisi d’équipé Mélanie avec ma Pepper 210L. La canne très légère et très sonore est parfaite pour ce qui nous attend. L’eau est trouble et les poissons sont dans vraiment peu d’eau. Nous pêchons avec des Magic Fat Shad et des V2 IB montés sur des têtes de 5gr. J’ai équipé son Magic avec une tête football pour augmenter légèrement “le tirant” du leurre. Les premiers lancers sont hésitants et les sensations diffuses. Mais assez rapidement Mélanie ressent les contacts de sa tête plombée sur le fond et aussi ses premières touches. Et bientôt son premier sandre monte à bord. Il n’est pas énorme, mais c’est bien un sandre.

premier sandre pour Mélanie

Sur ce premier poste nous prenons seulement des petits poissons. Nous bougeons et trouvons encore des petits poissons sur un autre poste. On troque le linéaire pour de la verticale. J’équipe Mélanie avec ma Shooten 183MH. Une canne très légère également que j’utilise beaucoup pour ces pêches en verticale. J’ouvre le bal de cette nouvelle dérive sur un V2 Riggle en 18cm. On monte en taille!

on voit très bien l’attractant Nitro Booster Squid/krill orange, sur le début du leurre

La touche suivante est pour Seb. Il a déjà fait des poissons dans la matinée mais celui-là va lui faire la journée…C’est un magnifique 93 qui monte nous rendre une petite visite le temps d’une photo souvenir.

un bloc de Seine. bravo Seb!

Nous continuons la dérive et les touches s’enchainent. Malheureusement Mélanie décroche et manque pas mal de poissons. Le ferrage manque d’amplitude. Mon V2 reprend du service et pas que!

V2 IB encore lui!

Un joli poisson me livre une touche d’une violence un peu trop rare à mon goût.

Nous prenons le temps de casser une petite graine. Tout le monde a pris du poisson. Seb s’en sort très bien, mais comme il est un peu loin, je n’ai pas fais beaucoup de photo. Je propose à Mélanie de changer de canne pour l’aprem afin de limiter le nombre de ratés et de décrochages. Je lui passe ma Blue Shadow B 190 MH. L’avantage du casting c’est que le ferrage nécessite moins d’amplitude pour porter. De plus, la plage de puissance de la Blue Shadow est un peu plus forte. Il y a donc besoin d’aller moins loin dans le blank pour obtenir une bonne pénétration de l’hameçon. Ajouter à cela le fait que l’on peut d’une seule main débrayer et donner de la tresse et on se rend compte que pour un pêcheur novice en verticale l’ensemble casting simplifie les choses. Pour un pêcheur confirmé, les deux ensembles sont complémentaires. Pour les pêches légères et les animations subtiles, le spinning est imbattable.

Nous reprenons donc la pêche avec ces nouvelles bases. Pour accentuer d’avantages les sensations et pour un meilleur contrôle, je troque la G’slide de 18gr de Mélanie pour une 25.

Le choses vont changer radicalement, le nombre des touche est le même, en revanche, le nombre des poissons qui montent dans le bateau est vraiment différent. Mélanie s’offre un festival.

on monte en taille

le Magic fat shad décidément très à l’aise dans les pêches en verticales lentes et lourdes.

Avec Seb nous avons bien entendu des touches, mais nous ne sommes pas les stars de cette journée…

Sur ce coup c’est passé fin!

Encore un …

juste : la classe!

Seb chambrait un petit peu en fin de matinée, mais Mélanie ne lui en laisse plus tant que ça! Pour couronner le tout, un brochet vient s’ajouter à la liste des invités.

Une belle journée sur l’eau avec la joie d’avoir partagé ma passion et j’espère transmis le virus. Merci à tous les deux pour la bonne ambiance et pour la balade.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

4 thoughts on “Les premiers sandres de Mélanie.

    1. Bonjour Philippe,
      sans vouloir minimiser mon rôle dans cette histoire, nous avons eu la chance d’être au bon endroit au bon moment. C’est aussi ça la pêche bien ai delà de toutes les astuces techniques.
      A bientôt au bord de l’eau mon ami.

    1. Bonjour,
      merci pour ce commentaire.
      La pêche est pour moi synonyme de partage et je tente, à travers ce blog, de donner l’envie aux pêcheurs de s’essayer à de nouvelles techniques et aussi pour les plus expérimentés de les faire progresser. Le tout sans prise de de tête et en toute modestie, en tous cas je l’espère.
      bonne journée
      Gaël

Laisser un commentaire