La première truite de mer de Maxime.

truite de mer au leurre

Maxime travaille à NGM (Normandie Grands Migrateurs) et tentait de prendre sa première truite de mer depuis peu. Ces premières sorties lui avaient livré deux belles touches mais sans suite. Dont une violente, à deux mètres du scion, de nuit. De quoi alimenter les fantasmes de n’importe quel pêcheur. Nous trouvons une soirée libre en commun pour partager un moment de pêche.

Nous débutons un peu après 22h le temps de prendre un peu nos marques avant que la fête ne commence. Ces derniers jours les touches interviennent souvent passé 23h. Un poisson va venir taper tout doucement dans mon leurre sans le prendre un peu avant le coup de feu. Nous nous dirigeons vers une veine d’eau puissante que je connais bien. Nous descendons pour pêcher cette veine les pieds dans l’eau. Sur la bordure extérieure, il y a une zone de calme. Je suis derrière Maxime et lui indique à quel endroit je touche mes poissons d’habitude. Le premier lancer est un peu trop amont. Le suivant est parfait. Le leurre fait à peine un mètre avant de pénétrer dans la veine d’eau. La sanction est immédiate. Une touche violente et le poisson qui se ferre quasiment tout seul. Maxime se retrouve aux prise avec un joli poisson qui saute et qui bénéficie de la puissance de la veine d’eau pour lutter. Plus on pique les poissons loin, plus ils peuvent prendre de vitesse. Pour une première maxime est servi! Il parvient à faire quitter la veine d’eau puissante en inclinant sa canne vers notre bordure. La canne est maintenue basse pour éviter que le poisson ne saute de trop et qu’il monte en surface. La première truite de mer de Maxime rejoint mon filet le temps d’un photo.

truite de mer au leurre
la première truite de mer de Maxime

Nous allons continuer encore 20 minutes avec pour seul résultat deux petites poussées sur mon leurre. Qu’importe, la soirée est faite. Je sais que Maxime va se souvenir longtemps de ce moment de plénitude que la pêche à le pouvoir de nous livrer. Merci pour la balade mon grand ainsi que pour les travail que vous faîtes avec Jérémie pour valoriser les études et les suivis réalisés sur ces grands poissons.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

 

 

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

One thought on “La première truite de mer de Maxime.

Laisser un commentaire