fermeture du sandre en Vilaine. Episode 3

Pour notre dernier jour on reprend les mêmes et on recommence. Cette fois nous arrivons plus tôt et commençons directement par la veine d’eau qui nous a livré les plus jolis poissons la veille. On reprend un peu plus en aval le temps de se mettre en place et pour éviter de faire trop de bruit dans le fond du bateau. Dans ces faibles profondeurs la discrétion est tout de même de mise. L’eau est toujours à 10 degrés et le niveau a baissé de 20cm par rapport à la veille. D’entrée Tony qui a opté pour un Magic Slim Purple Chartreuse rentre un petit poisson.

le premier de la journée. Au top Tony.

Malheureusement pour nous la dérive ne donne plus rien. On retourne sur le second secteur qui nous avait livré des poissons la veille. On commence en linéaire.

Mon G-Bump de fait intercepter à la descente pour un nain de jardin!

passage au G bump et une sardine!

Tony en revanche nous fait un joli poisson sur un Sandra Orange fluo.

joli coup de ligne en linéaire pour Poca!

Nous poursuivons plein d’espoirs en linéaire mais sans plus de résultat. On repasse en verticale. Les poissons sont le long d’une petite cassure entre 3,4m et 4m de profondeur. En soignant les dérives quelques poissons de taille modeste viennent prendre la pause.

encore une crevette…
on monte en taille lentement.

C’est en passant au Magic Slim Purple Chartreuse que j’ai le plus de touches. Elles sont assez sèches et le leurre est rarement engamé très loin. Les autres associations que nous tentons sont moins productives.

La surprise de la journée va intervenir sur le poste suivant. En effet, nous prenons une dérive sur une fosse que je connais bien et c’est dans l’accélération créée par un haut fond en amont que je vais prendre le premier poisson. Ce qui est surprenant, c’est que sur les autres postes, nous n’avons pas touché un seul poisson dans les veines d’eau…Si vous regardez bien la photo, sur le sondeur on voit bien le haut fond.

des touches d’agressivité. Le leurre est piqué sur le bord.

Nous tournons sur la zone. Tony et JP enregistrent quelques touches. Les poissons sont un peu plus gros que ceux du début de matinée.

Magic Slim blanc tête plombée verte pour celui-là

Sur le passage suivant, je surplombe mon G-bump pour passer vraiment au plus près du fond et bien pêcher dans les petites déclivités en amont de la fosse. Il est pas très gros mais il fait plaisir tout de même plaisir.

encore le G Bump.

On tente ensuite de repasser de l’amont vers l’aval car en laissant redescendre le bateau j’ai eu deux touches un peu timides. La touche suivante est plus franche.

Pas de doute sur ce coup. Le Magic est bien rangé. On voit bien le Nitro Booster orange sur le leurre.

Nous quittons la zone pour la laisser reposer et tenter la zone que nous avions repéré la veille. Pour le coup, on commence sur la veine d’eau qui pousse un peu plus sur la bordure. Tony nous rentre un tout petit poisson dans l’accélération. C’est en amont de cette zone, sur une zone un peu plus lente que je vais rentrer un poisson un peu plus sympa tandis que JP rate sa touche.

un petit gourmand.

On va continuer la bordure sur une bonne longueur sans plus de résultat. Avant de prendre la route, on se refait un passage sur le poste qui nous a livré le plus de touche. Le passage en remontant le courant ne donne rien. Je laisse ensuite le bateau redescendre naturellement. Nos leurres sont “portés” et dérivent à la vitesse du courant. Mon Magic Slim se fait intercepter violemment. Je termine la saison sur un poisson correct.

un joli poisson pour finir la saison en beauté.

Nous quittons la Vilaine avec plein de questions :

_Pourquoi étaient-ils dans ce courant?

_Si on avait fait des dérives naturelles dès que le vent est tombé, est que l’on aurait pris des plus gros?

_Si nous étions remonté en amont sur un poste qui a le même profil les aurions nous trouvé?

_Pourquoi la dérive à jolis de la veille est restée stérile?

Il y a tout de même eu des certitudes :

_ Le Magic Slim Shad 5″ nous a rapporté des touches ou des poissons sur l’ensemble des postes.

_La vitesse de remontée idéale était de 0,5km/h.

_Les sandres peuvent changer de comportement de jour en jour.

_J’étais vraiment bien accompagné et j’ai passé un super weekend. Un grand merci à tous ceux que j’ai croisé pendant ces trois jours.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

Laisser un commentaire