Dé-confinement nous y sommes!

Nous y sommes, nous allons enfin pouvoir retrouver les rives de nos cours d’eau et plans d’eau préférés. Cependant des disparités régionales sont observées, il convient donc de se renseigner sur ce qu’il est possible de faire pour éviter les mauvaises surprises.

Ceci est une truite!

Pour être franc, j’ai attendu le dernier moment pour rédiger ce billet tant il y a eu de rebondissements dans cette dernière ligne droite. Je suis profondément déçu de la manière dont la FNPF a communiqué et par son manque d’engagement pour nous défendre et assurer dans les meilleures conditions cette reprise. Il en résulte qu’à mes yeux nos représentants au plus haut niveau n’ont, ni la volonté, ni les aptitudes pour faire de la pêche un des loisir principaux des Français et qu’il soit considéré comme tel par le grand publique.

ceci est un brochet

Une fois de plus, je note des disparités en fonction des différentes fédérations et de leur réactions face à cette situation. Un grand bravo à celles qui ont assuré une surveillance sur le terrain pendant que nos cours d’eau étaient livrés parfois aux pires menaces et qui ont communiqué activement pour tenir les pêcheurs informés. Un grand bravo à celles qui ont anticipé la reprise en prenant de l’avant. Quant aux autres, que l’on vienne me rabattre les oreilles avec les pêcheurs “sentinelles” des rivières quand on est pas capable de signer un communiquer de presse contre la désinfection des voiries, d’assurer une surveillance minimum sur le terrain et j’en passe.

encore un brochet pour l’ami Francis.

J’ai aussi une pensée pour tous les magasins, ceux dans lesquels je vous rencontre mais aussi les autres, ces détaillants qui savent toujours vous conseiller avec justesse et sélectionner les produits qui correspondent à votre territoire. Demain, ils vont à nouveau ouvrir leurs portes, comme bien des entreprises cette crise ne les a pas épargné. Si vous avez la chance de ne pas avoir était trop touché n’hésitez pas à passer faire quelques achats pour les soutenir. C’est à cette seule condition que vous pourrez garder ces commerces de proximité.

ceci est un brochet!

Pour ce qui est de la pêche, en effet je vais y retourner avec la joie d’un gosse le matin de Noël. Bien entendu il y a des conditions à respecter et je vais m’y plier bien volontiers. Je ne tiens pas à ce que le confinement revienne. Alors pendant un temps je vais pêcher du bord, en comité restreint. Ce sera toujours mieux que rien c’est certain.

ceci est une truite!

Donc demain je vais rendre visite aux truites. Une petite sortie en mixant pêche au toc et pêche au leurre. Je retrouverai l’ami Philippe pour continuer à le pervertir avec mes vers de terreau. Ensuite se sera le tour des brochets, un peu plus tard dans la semaine. Et oui, vous avez sans doute remarqué je n’ai utilisé que des photos de brochets et de truites. Les black bass et les sandres ne doivent pas être très loin des nids alors à choisir laissons les tranquilles encore un peu. Ils nous remercieront avec plein de petits pour nos pêches futures.

Demain j’en veux bien quelques unes comme celle-ci.

Il y a encore toute une série d’articles que j’ai pour vous en fonction des thèmes que vous m’aviez demandé d’aborder. Rassurez vous j’y pense et ils arriveront entrecoupés de compte rendu de sortie de pêche. Demain, où un eu plus tard, prenez le temps de vous imprégner de ces sensations retrouvées que va vous offrir la rivière, profitez c’est une chance inouïe que nous avons de vivre une passion.

Demain les arbres auront des feuilles et moi des ailes!

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

9 thoughts on “Dé-confinement nous y sommes!

    1. Salut Gaël, bravo d’avoir dit le fond de ta pensée, je te rejoins complètement sur ce sujet …venant de toi le message est bien plus percutant et j’espère que le message va bien passer .
      Je te souhaite une bonne reprise pour demain ,nous l’attendions depuis un moment cette reprise .
      Julien

  1. Bonjour gael ,
    Je suis de ton avis concernant la gestion de la reprise de la pêche par la fnpf.Quand ,je vois que dans le 44 et le 56 on peut pêcher du bord et on interdit la pêche en float ou en bateau :j hallucine…je suis très déçu de voir comment cela à été géré .mais on va être patient .

  2. BONNE REPRISE A TOI GAEL . JE SUIS AUSSI TRES DECU QUE NOS DIRIGEANTS NATIONAUX DE LA PECHE N AIENT PAS ENCORE PU NOUS DIRE SI LON PEUT PECHER EN BATEAU OU PAS . IL FAUDRA BIEN QU UN JOUR ILS PRENNENT CONSCIENCE QUE LA PECHE DE LOISIRS EST UN VECTEUR ECONOMIQUE IMPORTANT EN FRANCE … ET APRES CETTE EPREUVE SANITAIRE QUI NOUS A TOUCHES . IL FAUT FAIRE REPARTIR L ECONOMIE EN GENERAL ET BIEN SUR CELLE DE LA PECHE .. EN ATTENDANT TOUTES CES REPONSES . BONNES REPRISES A TOUS
    DOM

  3. Salut Gael,

    100% d’accord avec toi sur la communication compliquée de nos instances nationales….très bonne ré-ouverture du coup à toi, prends soin de toi et des tiens, éradiquons cette cochonnerie, plus de confinement stp c’est clair !
    @ bientôt !

    Oliv’

  4. Honte à la FNPF qui une fois de plus n’a pas représenté les pêcheurs. Il va être grand temps de faire le ménage dans cette institution politique totalement déconnectée des réalités du terrain !

    1. Ils sont trop vieux, il nous faudrait du sang neuf ou bien alors la place est trop precieuse pour qu’il la lache. Je mettrais bien un coup de pied dans la fourmiliere.

Laisser un commentaire