Pêche du bar au leurre en Normandie.

Une petite virée de deux jours pour prendre un peu l’air du large en compagnie de JF. Nous embarquons de bonne heure avec une lumière magnifique.

Nous débutons la pêche sur une zone qui a livré des poissons à JF lors de sa dernière sortie. Pour prospecter rapidement j’opte pour la Runner Blade 115. Je la lance le plus loin possible en travers du courant. Je la laisse couler jusqu’au fond et mouline en continu en changeant régulièrement ma canne de côté. Ce petit déséquilibre du leurre a le dont de déclencher les touches. Plusieurs poissons valident mon choix.

bar au leurre
un bar pris à la Runner Blade 115 Illex
bar au leurre
Runner Blade Illex 115. Touche violente assurée!

Nous passons ensuite sur une bordure rocheuse assez peu profonde. La brume tombe rapidement et cette lumière blafarde nous donne des conditions idéales pour cette pêche. L’absence de vague m’incite à sortir mon Riser Bait.

bar au leurre de surface
Riser Bait le leurre du jour

Comme sur les brochets, les touches sont franches mais moins explosives que sur un leurre de surface classique. Il y a assez peu de refus. JF se fait lui aussi intercepter brutalement.

bar au leurre
JF et un joli poisson pris en surface. Bien joué mon grand.

L’activité redescend. Nous changeons de poste. Nous abordons maintenant une veine d’eau assez puissante avec un cassant marqué. C’est l’occasion de faire nager du Nitro Shad 90 au plus près du cassant. Sanction immédiate!

bar au leurre souple
Nitro Shad 90. Un classique!

La fin de descendante approche quand nous repérons des oiseaux. Nous tombons dans une chasse importante. Les poissons montent régulièrement tout autour du bateau. Nous passons un moment exceptionnel. Les bars sont vraiment sur de toutes petites proies. Mon Riser bait reprend du service. Il se lance loin et pêche vite. Quand un poisson monte et le rate, j’accélère et marque un bref stop. Le leurre est le plus souvent attaquer dès qu’il commence à couler.

bar au leurre
Riser Bait Illex. Un moment Magique avec un bar à chaque lancer
un bar qui vise pas très bien…

Nous sommes dans l’euphorie de l’action quand JF se plante un hameçon dans le doigt. La pêche des bars au poisson nageur est de loin la plus dangereuse. Entre les triples et le poisson couvert de piquants qui bouge, tout comme le bateau, c’est toujours délicat. De fait, il va falloir un moment à JF pour parvenir à enlever ce triple, un peu sueur et un gros morceau de chocolat pour s’en remettre…

Quand nous reprenons l’activité a baissé. Ils montent moins franchement. Ce sont mes Water Monitor  85 et 95 qui prennent avantageusement le relais.

bar pris au Water Monitor 85
un nouveau moulinet Gunki pour la mer dont je vous reparlerai très bientôt
bar pris au Water Monitor 95
un bar qui vise bien…

La renverse est bien engagée et le poste ne donne plus rien. Nous allons tenter deux autres postes avec majoritairement des petits poissons à la clef. Une fois de lus se sera Runner Blade au menu.

bar au leurre
Runner Blade 115 Illex elle se lance loin et pêche très vite.

Une belle sortie comme on en voudrait plus souvent. Un pote, une mer calme et des moments forts. Le cocktail idéal!

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

Laisser un commentaire