la pêche en mer pour les débutants

La saison estivale est sans le moindre doute, l’occasion idéale pour convertir ou, au moins, faire partager votre passion à vos proches. Les conditions météo sont sympas et surtout les occasions d’être au bord de l’eau ne manquent pas. Voici quelques pistes à suivre si vous êtes en bord de mer avec la petite famille et que l’aventure vous tente.

Les gobies sont les victimes toutes indiquées pour les plus jeunes. Il vous faut seulement un scion ou un bout de bois, un morceau de fil en 18 centièmes un plomb de 4 et un hameçon de 6 ou 8. Au niveau des tailles de plombs et de fils, c’est indicatif. Rassurez vous le gobie n’est pas trop regardant…pour les hameçons, ne prenez pas trop petits et prenez le temps d’écraser l’ardillon. La pêche en elle même est relativement simple. A marée basse vous trouver des vasques avec des rochers creux et il suffit de dandiner l’appât, en général un chapeau chinois, devant les cavités. Les gobies ne tardent pas à venir s’emparer du butin et repartent directement dans le fond du trou. Rassurez vous si vous le manquez, il va revenir…Visuelle et ludique à souhait, cette pêche rencontre un vif succès auprès des plus jeunes.

Une autre pêche ludique régulièrement productive consiste à rechercher les vieilles à l’aide de petits leurres souples. On parle de rockfishing. Recherchez les bordures rocheuses et enrochements artificiels avec si possible un maximum de moules et d’herbiers. La canne que vous utilisez pour rechercher les truites et les perches habituellement fait parfaitement le job. Garnissez le moulinet d’une tresse fine et surtout rincez le bien au retour de chacune de vos sorties. Un assortiment de petites têtes plombées, une pointe en fluoro en 18 ou 2O centièmes et quelques petits leurres souples constituent l’équipement de base. Au niveau des leurres, j’ai un faible pour les Tipsy 1,5, les Wiz en 3 chez Gunki également les Magic Shad en 2,5 et en 3 dans leurs version slim et fat chez Illex ainsi que le I Shadtail en 2,8 et 3,8 dans la même marque. Une mention spéciale pour la couleur Kawashima Shrimp pour ce dernier. Pour les autres références, choisissez des couleurs naturelles.

Prospectez lentement les bordures de roche avec des pauses sur le fond et en remontant le leurre comme si vous pêchiez le sandre. La touche intervient systématiquement lors de la phase de descente. Une fois ferrées, les vieilles cherchent à regagner les cailloux, le bras de fer commence alors. Si vous voyez que vous affaire à des gros poissons vous serez obligés de revoir l’équipement et de passer sur des puissances supérieures…

Petite astuce, pour rechercher les vieilles privilégiez les petits coefficients et les journées ensoleillées et pas trop venteuses. Prenez le temps de regarder en détail ces poissons multicolores.

Enfin, pour ceux qui souhaitent se frotter à leurs premiers bars, vous pouvez garder le même ensemble et les mêmes leurres en pratiquant depuis les pointes rocheuses et autres courants. Bien entendu, c’est vers les petits poissons que vous vous tournez, mais ils sont vraiment nombreux cette année sur une bonne partie de nos côtes et offrent de jolis combats sur du matériel light. Ne perdez pas de vue que pour le débutant, la touche importe plus que la taille des prises. Pour il y a de touches, plus c’est ludique et enrichissant. Respectez vos prises, elles seront les victimes des techniques dédiées aux plus gros poissons dans quelques années. Nous y reviendrons bientôt plus en détail.

Le I tailshad a encore fait des miracles sur Granville lors de cette sortie en famille.

Petite astuce pour les bars choisissez de préférence de pêcher les deux dernières heures de descendantes. Si c’est en fin de journée c’est encore meilleur…

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

Laisser un commentaire