Fermeture du sandre en Vilaine. épisode 2.

Pour la seconde journée de fermeture, j’embarque en compagnie de JP et Poca. Nous décidons de pratiquer sur un secteur plus en amont. Nous savons que nous allons trouver de l’eau plus sale mais les débits à la baisse m’incitent à croire que nous pouvons tout de même trouver quelques poissons un peu plus gros que ceux de la veille. Nous manquons le coup du matin et commençons en milieu de matinée. Nous commençons directement en verticale sur une bordure assez profonde, boisée et sur laquelle le courant vient taper. A part deux petits poissons qui « tirent » sur mon Magic Slim. Rien de sérieux à déclarer. Un peu plus en amont c’est Tony qui prend deux belles touches au finesse rose. Malheureusement pas de poisson à la clef. Un peu plus loin loin c’est JP qui se fait corriger son finesse vert. Cette fois l’agresseur prend la pose.

Un poisson qui fait bien plaisir. Bien joué JP.

Nous sommes peut être sur une piste. Je ne veux pas passer en mode finesse trop vite. Je passe donc avec un V2IB 15 centimètres vert fluo. Je vais reprendre deux touches et Tony une sans que l’on puisse rentrer nos poissons! Nous tentons un passage en linéaire sans résulta. On change deux fois de postes avec un petit poisson pour Tony  sur un shad rose et vert et un autre pour moi.

un petit gourmand…

On reprend sur une bordure un peu similaire à celle du début. Du bois et un peu de profondeur. le courant passe seulement un peu plus loin de la bordure. Cette fois la touche est franche et je sais que c’est pendu. Un joli sandre monte nous rejoindre à bord. Il a craqué pour mon Magic Slim Shad Illex 5″ monté sur une G Slide Gunki en 15gr.

un poisson en pleine forme et qui redonne le moral

Nous continuons la bordure et une nouvelle fois je me fais intercepter. Une nouvelle touche violente et sans équivoque. Même leurre, même punition!

Magic Slim Shad Illex : encore lui.

Nous continuons encore plus en amont mais le fond remonte. Nous tentons tout de même de prolonger la prospection sur une centaine de mètres mais sans résultats. Nous reprenons donc la dérive plus en aval cette fois. Je cale ma vitesse sur 0,5km/h et longe la bordure pour rester dans une profondeur de 4m. C’est ce qui ressort de cette journée complète à rechercher ces poissons un peu capricieux. Avec JP nous prenons deux touches simultanément. J’ai un peu plus de chance car une fois de plus mon Magic s’est fait exploser! Jp qui tentait le coup avec un finess  dans les mêmes tons a eu le droit à une touche plus subtile.Un peu trop d’ailleurs… C’est un magnifique poisson qui vient conclure cette journée.

une petite merveille avec une touche de fou en prime.
Il ne veut pas lâcher mon Magic!

Nous prenons un peu temps sur la fin de pêche pour aller voir un autre secteur en prévision de la pêche du lendemain. Mais rien à déclarer sur ce coup. Néanmoins nous ne regrettons pas notre choix. Les copains qui sont restés plus en aval ont fait pas mal de touches mais pas de gros poissons. On a privilégié la qualité à la quantité et avec ce que l’on a trouvé sur la fin de journée nous sommes plein d’espoir pour le lendemain. Cependant avec ces poissons, il faut toujours se méfier. On verra dans le prochain épisode si notre stratégie porte ses fruits.

Je suis toujours surpris de la capacité qu’ont ces poissons à « choisir » un leurre et pas les autres. Nous en avons passé à nous trois une quantité phénoménale. Et pour autant, quatre des six poissons ont craqué pour le même modèle. Qu’est ce qui peut expliquer que dans cette eau trouble ils soient si sélectifs?

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

6 commentaires à propos de “Fermeture du sandre en Vilaine. épisode 2.”

  1. Bonsoir,

    Belle pêche ! Les poissons ont l’air en pleine forme. La couleur blanc pailleté de ton leurre, qui a pris les poissons, est moins voyante que du vert ou jaune fluo. L’eau semble marron et pourtant c’est cette couleur qu’ils voulaient : fallait trouver …. et un blanc plus soutenu, ils n’en voulaient pas ? Ils sont capricieux ces poissons !!! et on s’étonne de rentrer bredouille… Hâte de lire la suite, comme d’hab !

    • Bonjour Jean-Louis,

      en effet ils prenaient sur un leurre blanc pas spécialement voyant mais en lui ajoutant une tête fluo il le devient d’avantage. C’est d’ailleurs une combinaison qui fonctionne très bien par faible luminosité et bien entendu en eaux teintée. je n’ai pas mis de blanc soutenu mais les collègues s’y sont essayés sans plus de succès.
      Bonne journée
      Gaël

    • Bonjour Didier,

      comme tu pourras le constater il y aura un peu de changement dans l’épisode 3 mais la piste va tout de même se confirmer…

      A bientôt
      Gaël

  2. bonjour ,

    je voulais quelques renseignements sur l animation utilisée . tu faisais de la verticale pure ou de la diagonale .et quelle est la fréquence du changement des leurres ;

    thierry

    • Bonjour Thierry,

      j’ai fais principalement de la verticale pure. J’ai beaucoup pratiqué en 15gr dans 4m. Le leurre était vraiment pas loin. Pour ce qui est de la fréquence de changement de leurre, c’est plus difficile à définir. je dirai 15 minutes en l’absence de touche et plus si la fréquence des touches était suffisante à mon goût. Bonne journée
      Gaël

Laisser un commentaire