crash test 2

Pour continuer la présentation de mes coups de cœur de l’année, je vais vous présenter le Peps Gunki. Ce leurre, par sa polyvalence sur les sandres et les brocs tient une place prépondérante dans mes boîtes. Sa caudale ronde, son  pédoncule long et fin associés à un corps aplati lui conférent une nage provocatrice même avec les grammages les plus légers et à de faibles vitesse.

C’est tout d’abord en Roumanie que j’ai eu la révélation du potentiel de ce leurre sur les brochets. Monté sur les hameçons texan Gunki fash Gunki (ceux qui ont une palette) au dessus des herbiers et dans les bordures de roseaux, ce leurre passe partout et surtout en prenant soin de le monter sur le flanc, le leurre plane à merveille à la descente tout en émettant de fortes vibration. L’avantage c’est qu’en le mettant sur le flanc, l’hameçon se dégage mieux lors de ferrages et, de plus, le leurre plane encore d’avantage à la descente et s’enfonce moins dans l’herbier. Résultat : moins de ratés, plus de touches!

brochet en texan sur un Peps GunkiLe moins que l’on puisse dire, c’est que les touches sont très souvent franches…

brochet en texan sur un Peps Gunki

Une fois mes Peps, détruits au niveau de la têtes, je les invitais à prendre place sur un jig en trailer. La large caudale permet alors de faire vivre au maximum la jupe tout en envoyant de fortes vibrations.

brochet du Danube au jig avec un Peps 12cm en trailerbrochet au jig avec un Peps Gunki 12 cm en trailerDans les zones d’eau plus vastes et sur les poissons plus difficiles, j’ai eu de très bons résultats en l’associant au G’flip. On retrouve alors les avantages des montures type « mort manié ». Le leurre rebascule franchement lors des relâchés,  on choisi la taille du triple et son positionnement. Mes amis les sandres vont bientôt en faire les frais…

brochet au leurre souple sur un peps Gunki monté sur G'FlipSur les sandres, je vous ai raconté ma première sortie de l’année qui s’était bien passée pour nous, un peu moins bien pour nos Peps montés sur les têtes G’tex. Nous avions péché des arbres noyés en verticale. Même si nous avions pris des poissons au Tipsy, le Peps était ressorti comme LE leurre du jour.

sandre de Seine en verticale sur un Peps Gunki 12cm. Pêche du sandre en Seine au leurre souple Peps Gunki 12cm sur Gtex Gunkiun sandre de Seine qui a craqué pour un Gunki Peps de 12 cm en verticale.

un sadre qui a craqué pour un Peps Gunki 12cm en verticaleDepuis, il est retourné nager sur des pêches en linéaire léger avec les 9cm. Contrairement aux sorties précédentes ou les 12 était plus approprié. Des touches franches et des leurres bien rangés! Vivement que les jolis poissons passent à table.

un sandre pris au  leurre souple Gunki : Peps 9cm en linéaireUn des avantages du Peps, c’est qu’il existe en deux conditionnements différents. Il y a 8 couleurs différentes en blister et il existe en plus deux assortiments « eaux claires » et deux assortiments « eaux troubles ». Soit un total de 24 couleurs et dans trois tailles, il y en a donc pour tous les goûts.

Sur ce, je vous dis à bientôt au bord de l’eau.

Laisser un commentaire